L’adoption d’un animal pourrait se traduire par des consultations moins fréquentes chez le médecin

Aimer son animal tous les jours, la santé toujours

  • Selon une étude, la fréquence des visites chez le médecin est 8 % moins élevée chez les propriétaires de chiens que chez ceux qui n’en ont pas.
  • La fréquence des visites chez le médecin chez les propriétaires de chats est encore plus basse: 12 % inférieure à celles des personnes qui n’ont pas de chat.

Le taux de survie en cas de crise cardiaque est plus élevé chez les propriétaires de chiens que chez ceux qui n’en ont pas.