Étude The Nature Study – Opinion favorable aux céréales

Une nouvelle étude seconde notre opinion favorable aux céréales pour les chiens

Nature, une revue scientifique interdisciplinaire largement citée, a récemment annoncé la découverte d’astucieuses adaptations permettant aux premiers ancêtres des chiens modernes de se développer au moyen d’une alimentation riche en amidon, ce qui constitue une étape charnière de l’évolution du loup au chien. L’idée que les chiens ont évolué de manière à pouvoir manger de l’amidon, une fraction du glucide présente dans des aliments comme le blé, le maïs et les pommes de terre, fait des vagues chez les propriétaires d’animaux familiers et au sein de la communauté scientifique. Pourquoi? Elle ébranle la croyance grandissante voulant que l’alimentation des chiens doive être limitée, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas inclure de sources de glucides comme le blé et le maïs.

frenc

La croyance voulant que les chiens ne doivent pas consommer d’amidon a toujours déconcerté les nutritionnistes de Purina, puisque nos décennies de recherche ont invariablement indiqué le contraire. Nous avons même récemment montré que nous croyons que les céréales peuvent jouer un rôle important dans l’alimentation des chiens. Il y a désormais une preuve génétique que les chiens ont évolué de manière à pouvoir manger des céréales.

Cette étude souligne également les nombreuses façons dont la recherche génétique peut nous aider à comprendre les chiens qui font partie de nos vies. Chez Purina, nous faisons tout en notre pouvoir pour rendre ce type de recherche possible. En 1999, Purina a mis sur pied le premier et le seul Canine Reference Family DNA Distribution Center au monde. Celui-ci vise à aider les plus grands chercheurs à comprendre le génome canin. Maintenant, ce génome aide les propriétaires d’animaux familiers à comprendre ce qui différencie le chien du loup. Le fait que la comparaison des deux espèces ait permis de déterminer que les chiens pouvaient digérer l’amidon représente une percée majeure.