Aliments à éviter pour les chats

Voici quelques suggestions utiles concernant l’alimentation de votre chat.

  • Si vous ajoutez de façon répétitive des oeufs crus au régime de votre chat, ce dernier pourrait développer une carence en biotine. Parmi les symptômes d’une carence en biotine, on retrouve la dermatite (inflammation de la peau), la perte de poils et la croissance retardée.
  • L’ajout répété de poisson cru à l’alimentation de votre chat n’est pas recommandé. Certains poissons crus peuvent entraîner une carence en thiamine.
  • Les restes de table ne constituent pas une alimentation équilibrée. Idéalement, vous ne devriez donner aucun reste de table à votre chat. Si vous le faites, assurez-vous que la quantité de restes ne représente pas plus de 10 % de sa consommation quotidienne de nourriture.
  • Même si les chats aiment la viande, cet aliment n’est pas un choix judicieux pour votre chat. La viande crue peut contenir des parasites, et la viande cuite est souvent grasse. De plus, elle ne contient pas les proportions d’éléments nutritifs nécessaires pour soutenir votre petit compagnon toute la journée.
  • Du foie cru, consommé tous les jours et en grande quantité, peut entraîner une surconsommation toxique de vitamine A chez le chat. Cette situation s’avère particulièrement vraie si vous offrez à votre animal une nourriture complète et équilibrée contenant déjà suffisamment de vitamine A.
  • Vous ne devriez jamais donner de petits os mous (comme ceux des côtelettes de porc ou du poulet) à votre chat, car ils peuvent lui blesser la bouche ou la gorge et y rester coincés.

Les suppléments sont rarement nécessaires pour les chats en santé dont la nourriture est complète et équilibrée. Cependant, certains facteurs peuvent entraîner des besoins nutritionnels particuliers chez le chat, comme une alimentation basée sur les restes de table, une activité physique irrégulière ou des changements stressants dans ses habitudes.