Comment corriger le comportement de votre chat

Il existe plusieurs façons de corriger les mauvais comportements des chats. N’oubliez pas que certaines techniques de dressage qui fonctionnent chez les chiens ne sont pas nécessairement efficaces chez les chats.

MORSURES

Les chats sont susceptibles de mordre lorsqu’ils sont effrayés ou en colère. Afin d’éviter que votre chat se sente frustré ou menacé, ne le provoquez pas. S’il a des troubles médicaux, il est possible que sa douleur le pousse à mordre. Quelle qu’en soit la raison, si votre chat s’apprête à vous mordre, il vous donnera probablement un avertissement. S’il crache, rabat ses oreilles ou émet un grognement sourd, vous devez reculer.

S’il ne se conduit pas de la sorte en raison d’une blessure ou d’une maladie, il est temps de le dresser. Si vous jouez à vous battre avec votre chat, arrêtez dès maintenant. De tels jeux encouragent les comportements agressifs. Laissez-le plutôt jouer dur avec un jouet qu’il peut pourchasser. S’il vous mordille lorsque vous jouez avec lui ou le flattez, arrêtez et éloignez-vous. Si vous essayez de le flatter et qu’il répond en vous mordant, dégagez doucement votre main et respectez son espace personnel. Si votre chat continue d’afficher un comportement agressif, consultez votre vétérinaire.

REJET DU BAC À LITIÈRE

Si votre chat a jeté son dévolu sur un endroit de la maison autre que son bac à litière pour faire ses besoins, il existe des moyens de remédier à la situation. Certains chats refusent d’utiliser leur bac à litière s’il ne répond pas parfaitement à leurs critères de propreté. Retirez la litière souillée tous les jours et lavez le bac toutes les semaines à l’aide d’un savon doux. N’utilisez pas de javellisant. Vous pouvez aussi vous procurer des bacs supplémentaires. L’idéal est d’avoir un bac de plus que le nombre de chats. Assurez-vous que les bacs sont dans un endroit pratique où vos chats auront de l’intimité.

Si votre chat refuse toujours d’utiliser son bac à litière, ne le punissez pas; son stress s’accentuera et la situation ne fera qu’empirer. Nettoyez la surface souillée avec un produit contenant des enzymes qui éliminent les odeurs et les taches. N’utilisez PAS de nettoyant à base d’ammoniaque; leur odeur ressemble à celle de l’urine de chat et pourrait donc l’encourager à revenir faire ses besoins à cet endroit.

Les mauvaises habitudes relatives au bac à litière peuvent aussi être causées par un problème de santé. Par exemple, il est possible qu’un chat âgé soit physiquement incapable d’entrer dans son bac à litière. Essayez d’utiliser un bac moins profond que celui que vous avez déjà. Vous devrez sans doute changer son contenu plus souvent, mais c’est un moindre mal pour que votre chat adopte de bonnes habitudes relativement à son bac à litière.

Si votre chat éprouve de la difficulté à uriner ou s’il urine plus souvent que d’habitude, il est peut-être atteint d’une infection urinaire. Les chats présentant des troubles rénaux, thyroïdiens ou hépatiques produisent souvent de plus grandes quantités d’urine que les chats en santé. Si votre chat refuse d’utiliser son bac à litière, il essaie peut-être de vous faire comprendre qu’il ne se sent pas bien. Consultez votre vétérinaire.

ATTAQUES ET BAGARRES

Il arrive que les chats se cachent et bondissent sur tout ce qui bouge, y compris vous! Bien que votre chat s’exerce uniquement à capturer des proies, il peut rapidement devenir exubérant s’il utilise ses dents et ses griffes. La meilleure façon de maîtriser un tel comportement est de prévoir plusieurs activités qui lui permettent de concentrer son énergie sur des objets appropriés, par exemple le jeu de la proie. Ne jouez jamais avec votre chat de façon agressive et ne le punissez jamais physiquement pour ce comportement, car cela ne fera que l’aggraver. Essayez plutôt de lui donner des jouets interactifs, comme des objets suspendus qu’il peut frapper ou des balles cliquetantes qu’il peut s’amuser à pourchasser.

Dans les foyers comptant plus d’un chat, il est possible que des bagarres surviennent. Il est important que chacun ait son espace personnel. Prévoyez des moments seul à seul avec vos chats dans leurs espaces de repos respectifs. Au besoin, mettez les bacs à litière et les bols de nourriture et d’eau dans des endroits séparés.

Malgré cela, des conflits agressifs peuvent toujours survenir. Si tel est le cas, vous pouvez garder vos chats dans différentes pièces fermées, puis lentement les présenter de nouveau l’un à l’autre. Après une séparation totale de quelques semaines, ouvrez légèrement les portes afin que les chats puissent s’examiner. Durant la période d’isolement, changez-les de pièce de temps à autre afin que chacun puisse s’habituer à l’odeur de l’autre. Échangez aussi leur literie et leurs bols de nourriture. Placer un jouet commun sous la porte peut aussi les encourager à jouer ensemble. Ce processus peut être très long, mais il est important de donner à vos chats tout le temps qu’il leur faut pour apprendre à vivre ensemble, dans l’harmonie.

GRATTAGE SUR LES MEUBLES

Le grattage est un comportement normal de votre chat qui l’aide à garder ses griffes en bonne condition. Cela signifie que vous ne pouvez pas vraiment le blâmer d’affûter ses griffes sur vos meubles si vous ne lui fournissez pas de solution de rechange comme un griffoir, par exemple. Si votre chat a déjà commencé à faire ses griffes sur un meuble, couvrez ce dernier de plastique; le chat préférera sans doute son griffoir. Lorsque vous surprenez votre chat à faire ses griffes sur un meuble, essayez de l’asperger d’eau au moyen d’un vaporisateur et de lui dire «non» d’un ton ferme. Lorsqu’il fait ses griffes sur son griffoir, récompensez-le et félicitez-le.

MARQUAGE DU TERRITOIRE

Bien que ce comportement soit beaucoup plus courant chez les mâles, il est également observé chez les femelles. Parmi les moyens de remédier à la situation, on compte la stérilisation et la castration. Normalement, les chats marquent leur territoire lorsqu’ils sentent que leur environnement est menacé, par exemple lorsqu’un autre chat entre dans la maison. Consultez votre vétérinaire au sujet des affections qui peuvent causer ce type de comportement.