Les glucides et les chats

Comme tous les mammifères, les chats puisent leur énergie de trois macro-éléments: les protéines, les matières grasses et les glucides1.

  • Plusieurs cellules du corps du chat exigent du glucose, une forme de glucide, comme énergie.
  • Même si les félins à l’état sauvage consomment peu de glucides, le système digestif du chat domestique peut facilement en traiter une plus grande quantité.

Même si la métabolisation des glucides se fait différemment chez les chats que chez les chiens et les autres espèces, les chats en santé digèrent et métabolisent facilement les glucides alimentaires2.

  • Les glucides faisant partie d’un régime alimentaire complet et équilibré sur le plan de la nutrition fournissent de l’énergie, tandis que les protéines servent à d’autres fonctions importantes, comme le maintien des tissus et le soutien du système immunitaire.

Un apport excessif de calories, qu’elles proviennent de protéines, de matières grasses ou de glucides, contribue aux maladies associées à l’obésité, comme le diabète félin.

  • Un mode de vie inactif peut aussi augmenter le risque d’obésité et de diabète félins.
  • Les régimes alimentaires faibles en glucides contiennent normalement plus de matières grasses et de calories, ce qui accroît le risque d’obésité.

Dans certaines circonstances, une nourriture faible en glucides est indiquée.

  • Pour les chats diabétiques, passer à une nourriture à teneur élevée en protéines et faible en glucides peut être avantageux.[sources]
    1. Laflamme DP, «Cats and carbohydrates: implications for health and disease», Compend Contin Educ Vet., 2010:E1–E3.
    2. de-Oliveira LD, Carciofi AC, Oliveira MCC et collab., «Effects of six carbohydrate sources on diet digestibility and postprandial glucose and insulin responses in cats», J Anim Sci., 2008;86:2237–2246.