Habituer votre chiot à sa nouvelle demeure

Souvenez-vous que votre chiot compte sur vous pour toute marche à suivre, ainsi que pour son confort et sa protection. Tout est nouveau pour lui et il ne sera peut-être pas espiègle ni enjoué dès les premiers instants. Donnez-lui un peu de temps. Soyez patient et parlez-lui. Les chiots ne connaissent pas notre vocabulaire, mais ils apprennent vite à répondre à notre voix et à nos ordres. Parlez-lui souvent et avec douceur, et traitez-le toujours avec gentillesse. Présentez-lui son coin-repos dès qu’il arrive à la maison. Mettez ses jouets dans sa cage et montrez-lui où se trouvent ses bols à eau et à nourriture. Il saura bien vite reconnaître son coin spécial dans la maison.

Respectez son intimité et ne le dérangez pas lorsqu’il se repose, lorsqu’il dort ou lorsqu’il mange. Sa mère et ses frères et soeurs de portée lui manqueront peut-être pendant une nuit ou deux. Ne soyez donc pas surpris s’il gémit ou pleure au moment de dormir ou de manger.

Évitez les jeux brutaux avec votre chiot. Laissez-le faire les premiers pas. Il lui faudra peut-être quelques jours pour se sentir bien à l’aise et avoir envie de s’amuser. Ne le fatiguez pas outre mesure. Jouez avec lui, mais laissez-lui amplement le temps de se reposer pour récupérer.

Montrez bien à chaque membre de la famille comment prendre le chiot dans ses bras et comment le porter. Soulevez le chiot en plaçant une main sous l’arrière-train et l’autre sous le thorax. Ne le soulevez jamais par les pattes avant ni par la peau du cou.