L’alimentation des chiens d’utilité

Plus votre chien est actif, plus il doit manger. Les chiens de travail sont les chiens de chasse, les chiens de berger ou les chiens de traîneau. Il peut aussi s’agir de chiens qui courent régulièrement de longues distances (plus de 30 kilomètres par semaine). Ces chiens peuvent avoir des besoins nutritifs plus importants pendant l’entraînement et le travail. Les besoins nutritifs varient en fonction du degré d’activité du chien. En général, vous devez lui donner une nourriture contenant au moins 10 % de matières grasses, 30 % de glucides, et 3 850 kilocalories par livre de nourriture sèche.

Quand le chien n’est pas en entraînement ou au travail, il a moins besoin de manger. Pendant la saison de repos, réduisez sa quantité de nourriture habituelle ou passez graduellement à une nourriture moins énergétique (contenant au moins 20 % de protéines et 3 300 kilocalories par kilogramme). En gardant le chien en bonne santé durant la saison de repos, le retour au dressage sera moins stressant.

Vous devez aussi savoir qu’un chien de travail ne doit pas être nourri juste avant ou après une activité intense, car cela risque de provoquer chez lui des troubles gastriques. Donnez-lui plutôt régulièrement des collations ou des gâteries, pendant les périodes d’activité accrue, afin d’éviter qu’il ressente de la douleur associée à la faim et qu’il se fatigue. Vous devez lui donner des collations ou des gâteries en petite quantité, avec de l’eau fraîche, puis faire suivre par une période de repos.