Liste exhaustive d’articles pour chiots

Quoi acheter?

Préparez soigneusement l’arrivée de votre chien. Vous aurez ainsi plus de temps pour faire sa connaissance quand il sera enfin là. Quelques accessoires dont vous aurez besoin:

  • Un bol pour l’eau
  • La nourriture pour chiot
  • Un collier
  • Une laisse
  • Des accessoires de toilette
  • Des jouets
  • Une cage et un matelas
  • Des produits anti-odeurs et antitaches

LE BOL À EAU

Les chiots ont beaucoup d’énergie. Choisissez un bol et une écuelle stables pour éviter les dégâts! Optez pour des modèles faciles à laver, car ils doivent être nettoyés tous les jours. Le cas échéant, vous pourrez acheter un bol et une écuelle assez petits au début, puis passer au format supérieur à mesure que votre animal grandira. Cela lui évitera d’avoir la tête enterrée sous les croquettes ou de tomber dans son eau.

LA NOURRITURE POUR CHIOT

La première année de la vie joue un rôle majeur dans le développement de votre chiot. Il a alors des besoins nutritionnels particuliers qui doivent être comblés pour développer des os forts et des dents saines, de bons systèmes corporels et un pelage fourni et lustré.

Le chiot mange parfois deux fois plus qu’un chien adulte pendant cette période de croissance et de développement. Entre 6 et 8 semaines, il a ainsi besoin, à poids égal, d’un total calorique quotidien trois fois supérieur à celui d’un chien adulte.

Pour que votre compagnon parte «de la bonne patte» dans la vie, donnez-lui une nourriture complète et équilibrée à 100 %, spécialement conçue pour les jeunes chiens.

UN COLLIER

Le collier vous servira à attacher la médaille de votre chiot, mais aussi sa laisse quand vous l’emmènerez en promenade. On trouve dans le commerce des styles très divers. Choisissez un modèle en nylon léger ou en cuir avec fermeture à boucle ou bouton pression.

Les chiots ont parfois de la difficulté à s’habituer au collier. Ne vous découragez pas s’il se gratte et semble mécontent. Il finira par s’habituer.

UNE LAISSE

La laisse est indispensable pour les promenades, mais aussi pour l’apprentissage. On en trouve de tous les styles, matériaux et longueurs. Pour le chiot, la laisse devrait mesurer environ 1,80 m (6 pi).

DES ACCESSOIRES DE TOILETTE

Pour rester mignon comme au premier jour, votre chiot aura besoin d’accessoires de toilette convenant à son pelage.

Pour les races à poil court, utilisez une brosse à soies naturelles ou en caoutchouc, ou un gant à brosser.

Pour les races à poil long, utilisez un peigne métallique robuste à dents larges et, le cas échéant, une lame pour enlever les nouds.

Procurez-vous également un peigne antipuces et fixez-vous le plus rapidement possible un horaire de toilettage.

DES JOUETS

Comme tous les bébés, votre chiot a besoin de jouets. En particulier, les objets à mordiller conçus spécialement pour les jeunes chiens l’aideront à faire ses dents et à évacuer son surcroît d’énergie.

Les jouets à mordiller en nylon et les balles de caoutchouc dur sont amusants et parfaitement sûrs pour l’animal. Veillez à choisir des jouets qui ne peuvent pas entrer entièrement dans la gueule du chiot. Sinon, ils risqueraient de l’étouffer.

Enfin, rappelez-vous que certains jouets sont d’une bonne taille pour les chiots, mais deviennent dangereux quand l’animal grandit.Certains jouets présentent un risque et ne devraient JAMAIS être donnés à un jeune chien.

Les jouets faits de caoutchouc souple, de fourrure, de laine, d’éponge ou de plastique que le chiot risque d’avaler ou qui pourraient l’étouffer.

Des objets présentant des pointes dures ou des angles contondants, par exemple les jouets sonores que le chien pourrait casser et avaler.

Les chaussures, chaussettes et autres vêtements ou accessoires personnels – Le chiot pourrait en conclure qu’il peut mordiller toutes vos affaires!

Les pelotes de fil, la ficelle, les pellicules plastique, les attaches de plastique ou de papier armé pour fermer les sacs, les sachets en plastique et autres articles ménagers susceptibles de rester coincés dans sa gorge.

UNE CAGE ET UN MATELAS

Votre chiot a besoin d’un lieu chaud et confortable pour dormir. Sa cage lui tiendra lieu de «tanière» quand vous ne serez pas à la maison.

Il existe deux sortes de cages :

  • Les cages en plastique portables avec poignée
  • Les cages métalliques.

Quel que soit le modèle que vous choisirez, la cage devrait être assez grande pour que votre chiot puisse se lever, se tourner et se coucher confortablement. Veillez à ce qu’elle soit bien aérée. Si vous achetez un modèle pour chien adulte, procurez-vous également des parois amovibles ou placez une boîte en carton à l’arrière de la cage afin que votre chiot dispose d’un espace confortable mais suffisamment restreint pour qu’il s’y sente bien protégé.

Même si votre chiot possède une cage, vous devez aussi prévoir un matelas sur lequel il pourra dormir quand vous serez à la maison. Achetez un lit de petite taille où il pourra se blottir et se sentir en sécurité.

Donnez-lui aussi un jouet sans danger lorsqu’il se trouve dans sa cage. Ne laissez ni eau ni nourriture dans la cage, car après avoir mangé ou bu, votre chiot devra se soulager et il n’aura pas d’autre option que de salir sa cage. Pour sa sécurité, retirez-lui son collier lorsqu’il est dans sa cage.

La cage doit se trouver dans un endroit facile à nettoyer et à l’abri des courants d’air. Placez-la dans un endroit animé de la maison ou à proximité d’un endroit animé ( salle de jeu ou cuisine ). Vous Après tout, vous voulez que votre chiot se sente comme un membre de la famille.

Il doit se sentir comme chez lui dans sa cage et y être aussi à l’aise que possible.

Une fois l’endroit choisi, ne bougez plus la cage, ce sera son endroit permanent.

Pour habituer votre chiot à sa cage, placez une croquette de sa nourriture à l’intérieur et poussez-le doucement en lui donnant l’ordre « Dans ta cage! ». Fermez la porte pendant une courte durée. Une fois qu’il est calme, félicitez-le. Laissez-le ensuite sortir. Répétez le processus pendant une plus longue durée et félicitez toujours votre chiot lorsqu’il entre dans la cage.

Il doit faire la sieste dans sa cage et y passer la nuit dès son arrivée chez vous. Si vous n’arrivez pas à habituer votre chiot à sa cage, nous vous recommandons d’utiliser un enclos.

Pour que votre chiot apprécie sa cage, il est important d’y avoir recours toujours de façon positive – jamais comme punition. Lorsque vous avez trop à faire pour pouvoir le surveiller ou si vous devez vous absenter, mettez-le dans sa cage avec un jouet à mâchonner. ( Assurez-vous de toujours le laisser se soulager avant de le mettre dans sa cage.)

Si vous n’arrivez pas à habituer votre chiot à sa cage, nous vous recommandons d’utiliser un enclos.

DES PRODUITS ANTI-ODEURS ET ANTITACHES

Certains produits éliminent les odeurs – pour votre plus grand bonheur et celui de votre chien. Attention! La plupart des produits ménagers courants (ceux qui ne sont pas vendus dans les animaleries ou dans les rayons Animaux des magasins) masquent les odeurs au nez des humains mais pas au museau des chiens. Si vous utilisez un produit ménager ordinaire pour nettoyer les «dégâts» de votre chiot et qu’il continue de se soulager au même endroit, n’en concluez pas trop vite qu’il en prend l’habitude : c’est simplement qu’il y perçoit encore son odeur et qu’il marque son territoire.

PIÈCES D’IDENTITÉ ET MÉDAILLES

Si votre chiot s’éloignait de la maison, saurait-il la retrouver tout seul? Mieux vaut ne pas prendre de risques. Attachez à son collier une médaille ou une plaque d’identification indiquant son nom ainsi que le vôtre, votre adresse et votre numéro de téléphone.

Il est possible aujourd’hui d’opter pour des formules plus modernes telles que la micropuce ou le tatouage. La micropuce est une minuscule capsule contenant un numéro d’inscription. Elle est implantée par le vétérinaire.

Une fois la micropuce implantée, l’information concernant votre animal est saisie dans une base de données nationale. Si un passant trouve votre chiot et le ramène à un refuge ou une clinique vétérinaire, la micropuce pourra y être lue et vous serez rapidement informé du lieu où se trouve votre compagnon.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez, veillez à ce que l’adresse et le numéro de téléphone indiqués sur la plaque ou autre système d’identification soient toujours à jour.