Soins et alimentation pour les chiens âgés

Une fidélité à l’épreuve du temps

Même si votre chien commence à manifester des signes d’affaiblissement, il n’y a aucune raison pour que ses dernières années ne soient pas parmi ses plus gratifiantes. Après tout, il est aussi plus sage. Un contrôle vétérinaire régulier, des soins quotidiens et une alimentation appropriée permettront à votre compagnon vieillissant de continuer à profiter d’une vie pleine de bonheur et de santé.

 

Toutefois, il vous faudra voir la réalité en face: la condition physique de votre chien ira en se détériorant au fil des ans. Les mécanismes importants du corps, qui fonctionnent parfaitement en temps normal, peuvent peu à peu ralentir la cadence ou mal fonctionner.

 

À l’instar des humains, les facultés sensorielles s’affaiblissent un jour ou l’autre et peuvent, à la longue, causer une altération de la vue, de l’ouïe, du goût et de l’odorat. On constate également une perte de l’appétit, et les chiens très âgés sont susceptibles de maigrir, laissant apparaître une marque saillante à hauteur des épaules et de la colonne vertébrale.

 

Quel âge a votre chien?

Les chiens sont souvent plus âgés qu’on ne l’imagine, surtout lorsque nous les avons adoptés alors qu’ils n’étaient que des chiots et qu’ils nous ont donc habitués à leur énergie débordante. Il n’est pas toujours facile d’évaluer l’âge d’un chien, surtout lorsqu’il existe des différences importantes entre les races. En règle générale, les petits chiens vivent plus vieux, tandis que les chiens de grandes races ont une durée de vie relativement courte (un grand danois, par exemple, est considéré comme étant «vieux» à l’âge de six ans).

 

Outre la race, certains éléments caractéristiques de son mode de vie peuvent influencer la longévité du chien, notamment son régime alimentaire, la pratique ou non d’exercices et ses antécédents médicaux.

 

Les signes du vieillissement

La méthode la plus adéquate pour savoir si votre chien vieillit consiste à observer son comportement et son apparence. Autrement dit, en fonction de son comportement, son tempérament et son apparence générale, quel âge peut-il avoir?

 

Perte progressive de vitalité.

Le chien semble souffrir d’une certaine raideur dans les articulations et présente des difficultés à se relever après s’être couché, ou à la suite d’une longue promenade.

La peau s’épaissit et devient moins élastique. Le pelage devient dru et plus épars, et peut se dégarnir en certains endroits ou laisser apparaître des poils blancs.

La surdité se confirme lorsque le chien n’obéit plus aux ordres ou lorsqu’on l’appelle par son nom.

L’état des dents et des gencives. Vérifiez si de la nourriture s’échappe de la bouche, s’il y a une salivation excessive et si le chien porte les pattes à sa bouche. Des poches sous les yeux peuvent indiquer des abcès dentaires et nécessitent une consultation chez le vétérinaire.

Des verrues, des amas de graisse, voire des tumeurs peuvent apparaître. Faites-les examiner par votre vétérinaire. Une détection précoce pourrait sauver la vie de votre chien.

Le chien boit de manière excessive, urine fréquemment, ou est incontinent.

Il manifeste des difficultés ou se trouve dans l’impossibilité de reconnaître son environnement.

Perte d’appétit.

Dépression, désobéissance et comportements destructeurs occasionnels.

Une teinte bleuâtre qui recouvre les yeux est parfaitement normale et n’altère pas la vue du chien. Par contre, une cataracte voilée et blanchâtre peut mener à la cécité. Votre vétérinaire vous aidera à faire la distinction entre les deux.

Une tendance à dormir plus durant la journée et moins durant la nuit. Il peut arriver que des chiens se baladent en errant la nuit dans la maison en raison d’une douleur aux articulations, pour cause de sénilité, ou parce qu’ils se sentent seuls.

Gain de poids: un problème que l’on observe surtout chez les chiens âgés.

Le jour viendra où vous commencerez à remarquer les signes de vieillissement [see box], mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez surprotéger votre chien et commencer à vous faire du souci. Il vous suffit de modifier vos habitudes en conséquence et de prendre quelques précautions.

 

Soins médicaux appropriés

Des examens de routine fréquents chez le vétérinaire sont indispensables lorsque les chiens sont âgés. Outre les vaccins et le contrôle annuel, discutez avec votre vétérinaire à propos des dépistages gériatriques pour votre chien. De même, faites une liste des symptômes et des comportements inquiétants et parlez-en à votre vétérinaire.

 

Une bonne dose d’exercice

L’obésité et l’arthrite sont deux des affections les plus répandues qui touchent les chiens plus âgés. Il est donc très important de leur faire faire de l’exercice régulièrement. Toutefois, si votre chien souffre déjà d’arthrite, consultez votre vétérinaire avant d’entreprendre un programme d’entraînement.

 

Habitudes quotidiennes

Pour la santé physique, mentale et émotionnelle de votre compagnon vieillissant, il est important de respecter une certaine logique dans les habitudes quotidiennes afin de lui assurer le confort dont il a besoin et de lui offrir un cadre rassurant.

 

Un pelage et une peau en santé

Vous pouvez prendre l’habitude de prévoir une séance de toilettage supplémentaire au moins une fois par semaine. Il est également très important de laver votre chien vieillissant régulièrement. Ce sera pour vous une nouvelle occasion de témoigner de toute l’affection dont votre chien a besoin.

 

Des dents et des gencives saines

Les soins dentaires prodigués régulièrement par votre vétérinaire sont très importants. Les chiens âgés sont en effet plus exposés aux maladies des gencives et à l’accumulation de tartre. En plus des consultations régulières chez un professionnel, n’hésitez pas à examiner régulièrement souvent les dents et les gencives de votre chien.

 

Soutien affectif

Efforcez-vous de partager avec votre chien âgé cette étape de la vie qu’il est en train de franchir et essayez de comprendre les nombreux bouleversements psychologiques qui transforment sa vie. Les soins quotidiens que nécessite votre chien vieillissant vous demanderont peut-être un peu plus de patience, mais sachez que ces soins et votre engagement témoigneront de votre affection pour lui et contribueront à lui offrir une qualité de vie agréable durant ses vieux jours.

 

Alimentation pour les chiens vieillissants

Outre les soins vétérinaires réguliers, comprendre l’évolution des besoins nutritionnels de votre chien âgé constitue l’une des meilleures choses que vous puissiez faire.

 

En général, à partir de sept ans ou plus, les chiens aspirent peu à peu à une vie plus décontractée et, par conséquent, leur régime alimentaire doit lui aussi être adapté à cette nouvelle situation. Les vieux chiens sont moins actifs et leur métabolisme est plus lent. Ils ne nécessitent donc plus d’apport en calories aussi riche qu’avant. Par contre, il est plus important que jamais de veiller à ce qu’ils reçoivent un apport en protéines d’excellente qualité et facile à digérer afin de maintenir l’équilibre de leur organisme.

 

Une alimentation adaptée aux chiens âgés doit garantir les éléments suivants:

 

Un apport nutritionnel pauvre en graisses et riche en protéines de très bonne qualité;

Des glucides faciles à digérer pour la production d’énergie;

Des minéraux essentiels afin de prévenir le vieillissement des articulations;

Des vitamines ainsi que des protéines qui permettent de lutter contre les infections auxquelles le corps pourrait devenir vulnérable en raison de l’affaiblissement du système immunitaire.

La nourriture commerciale pour chiens âgés est conçue pour répondre aux changements des besoins nutritionnels et des habitudes alimentaires de votre chien, ce qui lui permet de savourer pleinement ses repas sans pour autant négliger les éléments qui lui sont essentiels.

 

L’idéal est de nourrir votre chien une ou deux fois par jour. Toutefois, certains chiens préfèrent manger de petites quantités, mais de manière plus fréquente. Il s’agit là d’une attitude tout à fait normale. Il est en effet plus facile de digérer plusieurs repas légers que des repas plus copieux.